top of page

Rédiger des plans efficaces (vs ARP-4754A, DO-178C, DO-254)

Dernière mise à jour : 12 oct. 2022

Basé sur nos expériences cumulées de centaines de projets aéronautiques, nous observons que les plans sont souvent incomplets mais aussi trop lourds ou indigestes.



Notre avis est basé sur des décennies d'expérience, soit en tant que concepteurs, soit en tant que mandatés pour des audits de certification. Dans l'esprit de beaucoup de gens, la documentation à produire, en particulier les plans mais pas uniquement, est vue comme inutile au projet. Comme si, finalement, cette documentation n'était là que pour satisfaire le régulateur. Par conséquent on pense que plus on en met, meilleur c'est. Ce qui n'empêche pas d'ailleurs de passer à côté d'aspects essentiels. Ceci part donc avant tout d'un manque de compréhension du contexte de certification et des attendus. Cette situation conduit inévitablement vers de l'énergie gaspillée et un impact non négligeable sur les coûts et délais du projet. Nous avons déjà pu voir plusieurs projets décalés de 2 à 5 ans , en lien direct avec ce manque de compréhension.


Voici quelques conseils de base pour la rédaction de plans vs ARP-4754A, DO-178C, DO-254/AMC 20-152A.


Conseil 1 : Prenez une journée pour comprendre


Faites-vous expliquer, par un spécialiste, le contexte de la certification, les bases élémentaires de l'analyse de sécurité, la graduation de l'effort en fonction de la criticité, la responsabilité des individus dans la conception de systèmes critiques. Faites en sorte que toute l'équipe projet y participe. C'est un préliminaire conseillé avant même d'aborder des formations spécifiques à l'ARP-4754A ou aux DO-178C/DO-254.


Conseil 2 : Vérifiez ce qui est obligatoire


Ayez en tête que les plans, une fois approuvés, vont devoir être appliqués et que cette application sera vérifiée par une autorité ou son représentant.

Assurez vous que vous n'avez traité que ce qui est obligatoire. Rien ne vous empêche de faire plus que ce qui est requis mais, dans ce cas, traitez ça en dehors des plans produits pour la certification. Faites vous aider si vous avez un doute.

« Ne vous mettez pas des bâtons dans les roues »

Conseil 3 : Faites simple et clair


Ne dupliquez pas les informations dans plusieurs plans, sinon vous pouvez être sûrs que lors de modifications ultérieures il y a aura des différences et qu'il sera difficile de déterminer ce qui est applicable. Par exemple, si vous avez un PSAC et un SCMP, le texte ci-après est suffisant dans le PSAC à la section "Configuration Management":

The SCMP (Software Configuration Management Plan), reference XXX, defines the software configuration management activities:

- Configuration item identification and traceability

- Baselines and traceability

- Problem reporting, tracking and corrective actions

- Change control and change review

- Configuration status accounting

- Release

- Storage and retrieval

- Software load control


Ne faites pas de descriptions alambiquées, ambiguës ou incomplètes. Par exemple, ne dites-pas dans un plan de vérification "nous rédigerons des cas de tests" sans autre explication. La personne en charge de cette activité ne doit pas laisser libre cours à son imagination pour accomplir cette tâche. Il faut compter une à deux pages de descriptif pour expliquer comment les cas de tests seront rédigés et contribueront à la couverture des exigences.


Tenez-vous en aux objectifs, ne faites pas de phrases inutiles pour faire du document au Kg. Par exemple, ceci n'a aucun intérêt dans un PSAC, ni même dans un SQAP ou HPAP: "notre société a une expérience significative dans les domaines blablabla..., ce qui nous conduit à un haut niveau de blablabla..., nous sommes certifiés EN9100 depuis 5 ans et blablabla...".


En conclusion, visez l'efficacité


Si vous n'avez pas d'expérience avec les aspects de la certification aéronautique, ne vous lancez pas seul, il y a de fortes chances pour que vous gaspilliez de l'énergie, soit en faisant trop soit en ne faisant pas assez (dans ce dernier cas vous pourriez le découvrir trop tard vs votre planning).

Nous pouvons vous aider à toutes les étapes du développement, que ce soit à travers une analyse d'écart, des formations (https://www.certaero.com/formations), du conseil (https://www.certaero.com/services), des modèles de documents (https://www.certaero.com/produits).

Vos commentaires sont les bienvenus. N'hésitez pas à nous contacter.

36 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page